N°98

Au sujet de la liste de revues labellisées par l’AERES en Géographie, Aménagement et Urbanisme

L’AERES a mis en ligne, le 13 janvier 2010, une version actualisée de la liste des revues qu’elle labellise en Géographie, Aménagement et Urbanisme. Cette liste est la troisième du genre, après les moutures de 2008 et 2009 (encadré 1). L’agence a prévu en effet que les listes de revues du domaine des Sciences humaines et sociales soient remises à jour selon un rythme annuel.

Encadré 1

- La première liste de revues de l’AERES avait été publiée en juillet 2008. Ses modalités d’établissement avaient fait l’objet de critiques [1]; elle reste toutefois valable pour évaluer la production de la dernière vague des laboratoires (dite «vague D») qui seront expertisés pour leur activité de la période 2010-2013.
- La deuxième version de la liste en Géographie, Aménagement et Urbanisme (2009) a représenté une rupture par rapport à l’esprit qui avait inspiré l’établissement de la première liste. La hiérarchisation selon trois niveaux A, B et C y a laissé place à une liste indifférenciée de revues labellisées, ce qui correspondait aux souhaits d’une bonne partie de la communauté scientifique.
- La version de janvier 2010 peut être appréciée comme une simple évolution par rapport au millésime 2009, avec l’ajout de douze revues, à la suite d’un travail préparatoire effectué quelques mois auparavant par une commission ad hoc dont la composition est précisée sur le site de l’Agence. Cela témoigne d’une transparence des procédures que l’on ne peut que saluer.

Quel paysage nous propose désormais l’AERES des supports de publication labellisés dans notre discipline? Il faut évidemment prendre en compte la déclaration liminaire: «Ces listes ne constituent pas un cadre contraignant et l’appréciation de la qualité des travaux par les experts reste le critère primordial d’évaluation». Néanmoins, ce document, d’une manière ou d’une autre, fait référence, même s’il n’a pas de caractère absolument prescriptif. Il est utile de l’examiner avec précision.

On trouve 218 revues référencées.

On peut s’étonner, malgré des demandes convergentes de la communauté scientifique dès 2008, que les revues signalées par l’AERES ne soient toujours pas identifiées par leur ISSN (International Standard Serial Number), un numéro attribué à l’échelle mondiale pour chaque périodique et permettant de l’identifier de manière certaine. L’absence de l’ISSN crée des possibilités de confusion et ne permet pas de démêler d’éventuels cas d’homonymie. Tout cela peut perturber l’utilisateur qui doit pouvoir se repérer à coup sûr dans cette liste puisqu’elle correspond à des normes d’évaluation de son activité professionnelle.

On a pourtant des exemples de «bonnes pratiques» hors de nos frontières. L’organisme sud-africain qui s’occupe d’évaluer et organiser la recherche, le Department for Higher Education (DoHEt, qui dépend du Ministère de l’Éducation), publie ainsi des listes de revues recommandées toujours accompagnées de leur ISSN. C’est aussi le cas des entités indépendantes qui indexent la production des revues scientifiques à l’échelle mondiale. Elles publient les listes des revues qu’elles référencent en les identifiant systématiquement par l’lSSN: on pense à l’IBSS (International Bibliography of the Social Sciences [2]), ou au SSCI (Social Sciences Citation Index, créé par l’Institute for Scientific Information, aujourd'hui propriété de Thomson-Reuters).

Précaution inutile dans le cas des revues signalées par l’AERES dans notre domaine, nous dira-t-on: il s’agit d’une liste relativement restreinte dont notre communauté scientifique a une bonne connaissance. Nul besoin d’indiquer l’ISSN de revues comme Mappemonde ou de ses consœurs les plus connues. On s’est pourtant attelé à l’exercice, qui ne s’est pas avéré tout à fait inutile.

1. Quel degré d’exactitude des informations?

Donc, 218 revues labellisées dans une liste comportant 215 lignes. Pourquoi cette petite différence ?

Par commodité de présentation, l’agence a validé sur la même ligne (item 48 de la liste d’origine) quatre revues, Environment and Planning series A, B, C, D, alors qu’il s’agit de revues distinctes, qui ont des ISSN différents, des comités de rédaction indépendants et, certes, un seul éditeur. Nous aurions préféré une présentation précise, même si elle peut paraître répétitive:

Au-delà de cet éclaircissement, le reste de la liste correspond-il à des revues existantes? On voudra bien pardonner l’impertinence de la question. Pour pouvoir répondre sur le fond, on s’est proposé d’éprouver le degré de conformité de cette liste avec une liste effective de revues vivantes, ce qui impliquait de vérifier systématiquement les ISSN que l’on pouvait y associer.

Les résultats de ce travail font apparaître des divergences avec les travaux de l’AERES, à la fois sur le nombre de revues et leur dénomination précise.

217 revues, pas 218

Si notre analyse est exacte et certaines de nos hypothèses justes, nous arrivons à 217 revues, soit une de moins que dans la liste publiée.

Comment expliquer cette différence ? En fait, il n’y pas une mais plusieurs erreurs ou approximations dont les effets s’annulent en partie. On aboutit en fin de compte à cette différence d’une unité.

Un titre, deux revues concurrentes pour le label AERES (mais elles l’ignorent)

Un premier doute concerne la revue Geography. S’agit-il de la revue britannique Geography (ISSN: 0016-7487), ou de l’américaine Journal of Geography (ISSN papier: 0022-1341, électronique: 1752-6868)? Il s’agit de deux revues qui ont été créées au départ par des associations d’enseignants, la Geographical Association pour la revue britannique, le National Council for Geographic Education pour sa consœur d’outre-Atlantique. La revue états-unienne, éditée par Routledge, a une présentation en ligne plus «scientifique»: son site présente la politique éditoriale, le comité de rédaction, alors que Geography a une présentation beaucoup moins fouillée et d’ailleurs une notoriété faible sur le Web (il est très difficile de la trouver en ne tapant que son nom dans l’un ou l’autre des moteurs usuels).

Voilà précisément un cas où l’ISSN est une précision indispensable. Il faut, en effet, identifier correctement ce support afin de pouvoir éventuellement orienter vers la bonne revue les projets de publications de collègues qui se sentiraient proches de son orientation éditoriale.

Faute d’éléments d’appréciation, nous n’avons pas tranché. Les deux revues sont présentées avec les numéros 82a et 82b dans notre tableau. Ceci n’influe pas donc sur le nombre de revues que nous supposons labellisées par l’AERES.

Une revue qui disparaît sans postérité

Un cas peut être considéré comme plus gênant: Géographie Physique et Quaternaire (ISSN: 0705-7199; e-ISSN: 1492-143X) a cessé de paraître en 2007. Certes, ses contenus restent pour l’instant accessibles en ligne, mais il est néanmoins impossible de considérer qu’on puisse, en 2010 et au-delà, recommander d’y publier.

Une revue qui change de nom mais reste en doublon sur la liste

On a trouvé deux entrées: la Revue de Géomatique (ISSN: 1166-9624), item 181 et la Revue internationale de Géomatique (ISSN: 1260-5875), item 185, qui en fait ne correspondent qu’à une seule revue.

La Revue de Géomatique a cessé de paraître en 1993 (17 ans avant l’établissement de la liste AERES actualisée), ayant été remplacée à partir de 1994 par la Revue Internationale de Géomatique, qui est dûment référencée elle aussi. Ainsi au lieu de deux revues signalées, il n’existe qu’une revue vivante.

Des revues regroupées sous le même nom

L’AERES labellise Geografiska Annaler (item 72). Mais on ne peut savoir s’il s’agit de la série A ou de la série B, qui sont des revues nettement différenciées, dont les orientations rédactionnelles sont tout à fait indépendantes. Nous avons donc décidé, pour cette entrée unique, de faire apparaître les deux revues: Geografiska Annaler: Series A, Physical Geography (ISSN: 0435-3676), ainsi que Geografiska Annaler Series B: Human Geography  (ISSN: 0435-3684).

Quelques erreurs de dénomination

Les revues ayant changé de nom au cours de leur histoire et dont l’AERES a conservé la dénomination antérieure

Global Ecology and Biogeography Letters (ISSN: 0960-7447) a cessé de paraître en 1998. Aujourd’hui, la suite a été prise par Global Ecology and Biogeography (ISSN: 1466-822X).

Planning Theory Newsletter (item 166 de l’AERES) a cessé de paraître en 2001. Aujourd’hui, la suite a été prise par Planning Theory (ISSN: 1622-468X; e-ISSN: 1963-1022) .

Une revue dont le nom n'est pas correct

C’est le cas de la Revue d’Histoire des Sciences de l’Homme (item 183): cette publication s’est toujours appelée, depuis sa fondation en 1999, Revue d’Histoire des Sciences Humaines (ISSN: 1622-468X, e-ISSN: 1963-1022).

Au total, on voit que la liste proposée comporte certaines approximations, finalement assez faciles à corriger si l’AERES, dans un proche avenir, prend la peine d’introduire les ISSN des revues qu’elle référence, et tranche dans les cas douteux que nous avons relevés.

2. Les langues de publication dominantes

À partir de ce point, nous raisonnons sur la base de notre liste modifiée (217 revues), considérant que nos modifications sont pertinentes et correspondent aux intentions de la commission qui a siégé. Mais en conservant le doute sur Geography et Journal of Geography.

Pour éviter toute équivoque, nous avons reporté sur cette liste les ISSN que nous avons pu trouver: parfois un seul ISSN par revue, parfois deux quand la revue a un ISSN papier associé à un ISSN électronique. Il ne s’agit que de l’ISSN de la revue vivante. Mappemonde, passant d’une forme papier à une publication électronique, a changé d’ISSN. C’est donc l’ISSN vivant de notre revue (1769-7298) que nous avons reporté sur cette liste.

Nous assumons naturellement toutes les erreurs factuelles qui peuvent s’être glissées dans notre liste, qui n’est en aucun cas un document officiel mais un point de vue d’auteur.

Nous espérons par ailleurs que cette liste, pour laquelle nous avons fait l’effort de reporter systématiquement l’adresse Web valide au 30 juin 2010, pourra être de quelque utilité pour les collègues et étudiants désireux, en quelques clics, de se faire une idée — au moins par les sommaires présentés — des contenus et de la ligne éditoriale des revues que l’AERES recommande comme supports de publication.

Encadré 2

162 revues en anglais
43 revues en français
5 revues en français ou en anglais
3 revues en anglais ou en italien
1 revue en allemand ou en anglais
1 revue en italien
1 revue en portugais
1 revue intégralement bilingue français/allemand

À partir de cette liste stabilisée (tableau 1), nous avons recherché un élément clé: la langue (ou, très rarement, les langues) de publication. Car, bien sûr, au-delà de l’établissement d’une liste de référence, on sait que l’AERES a le souci de promouvoir la meilleure exposition des travaux de recherche de la communauté scientifique française, y compris au-delà de nos frontières. Il semblait donc utile de s’intéresser au nombre de revues francophones, anglophones, hispanophones, etc. présentes dans cette liste.

Les langues de publication ont été testées en sondant systématiquement les sommaires des revues pour l’année 2009. Ce qui a supposé un travail de repérage facilité par le fait que les sommaires de pratiquement toutes les revues sont accessibles sur Internet, même quand ces revues restent publiées uniquement sous forme papier. Nous avons toujours indiqué la langue dominante car, même quand une revue peut publier des articles dans une ou plusieurs langues complémentaires, il est rare que ce soit une pratique fréquente et qu’on puisse la qualifier de revue multilingue.

Ce qui fait au total 210 revues qui publient soit en anglais, soit en français, ou les deux.

Tableau 1. Les revues indexées par l'AERES en Géographie, Aménagement, Urbanisme (liste du 13 janvier 2010)
Titre ISSN e-ISSN Langue dominante
1 ACME 1492-9732 ANG
2 Africa 0001-9720 1750-0184 ANG
3 AMBIO 0044-7447 1654-720 ANG
4 Annales de Géographie 0003-4010 FRA
5 Annales de la Recherche Urbaine 0180-930X FRA
6 Annals of Glaciology 0260-3055 1727-5644 ANG
7 Annals of Regional Science 0570-1864 1432-0592 ANG
8 Annals of the Association of American Geographers 0004-5608 1467-8306 ANG
9 Anthos 0003-5424 ALL/FRA
10 Antipode 0066-4812 1467-8330 ANG
11 Applied Geography 0143-6228 ANG
12 ArcheoSciences 1960-1360 en cours FRA/ANG
13 Architectural Theory Review 1326-4826 1755-0475 ANG
14 Area 0004-0894 ANG
15 Artic, Antartic and Alpine Research 1523-0430 ANG
16 Asia Pacific Viewpoint 1360-7456 ANG
17 AutrePart 1278-3986 FRA
18 Belgeo 1278-3366 ANG
19 Boreas 0300-9483 ANG
20 Building and Environment 0360-1323 ANG
21 Bulletin de la Société Géographique de Liège 0770-7576 FRA
22 Bulletin de la Société Géologique de France 0037-9409 1777-5817 ANG
23 Bulletin of Latin American Research 0261-3050 ANG
24 Cahiers de Géographie du Québec 0007-9766 1708-8968 FRA
25 Cahiers de la Recherche Architecturale et Urbaine 1296-4077 en cours FRA
26 Canadian Geographer 0008-3658 1541-0064 ANG
27 Canadian Journal of Remote Sensing 0703-8992 1712-7971 ANG
28 Cartographic Journal 0008-7041 1743-2774 ANG
29 Cartographica 0317-7173 1911-9925 ANG
30 Cartography and Geographic Information Sciences 1523-0406 1545-0465 ANG
31 Catena 0341-8162 1872-6887 ANG
32 Cities 0264-2751 0264-2751 ANG
33 Climate Dynamics 0930-7575 1432-0894 ANG
34 Climate Research 0936-577X 1616-1572 ANG
35 Climatic Change 0165-0009 1573-1480 ANG
36 Climatologie 1996-3041 FRA
37 Comptes Rendus Geoscience 1631-0713 1778-7025 ANG
38 Computers, Environment and Urban Systems 0198-9715 ANG
39 Cultural Geographies 1474-4740 1477-0881 ANG
40 Current Issues in Tourism 1368-3500 1747-7603 ANG
41 Cybergeo 1278-3366 FRA
42 Développement durable et Territoires 1772-9971 FRA
43 Die Erde 0013-9998 ANG
44 DISP -The Planning Review 0251-3625 ALL/ANG
45 Earth and Planetary Sciences Letters 0012-821X 1385-013X ANG
46 Earth Surface Processes and Landforms 0197-9337 1096-9837 ANG
47 Economic Geography 0013-0095 en cours ANG
48 Environment and Planning A: Environment and Planning 0308-518X 1472-3409 ANG
49 Environment and Planning B: Planning and Design 0265-8135 1472-3417 ANG
50 Environment and Planning C: Government and Policy 0263-774X 1472-3425 ANG
51 Environment and Planning D: Society and Space 0263-7758 1472-3433 ANG
52 Environment and Urbanization 0956-2478 1746-0301 ANG
53 Environmental Impact Assessment Review 0195-9255 1873-6432 ANG
54 Environmental Management 0364-152X 1432-1009 ANG
55 Environmental Modelling and Software 1364-8152 1873-6726 ANG
56 Environnement Urbain / Urban Environment 1916-4645 FRA/ANG
57 Erdkunde 0014-0015 ANG
58 Espace, Populations, Sociétés 0755-7809 2104-3752 FRA
59 Espaces et Sociétés 0014-0481 1961-8700 FRA
60 EspacesTemps.net 1777-5477 FRA
61 Eurasian Geography and Economics 1538-7216 1938-2863 ANG
62 Europe Asia Studies 0966-8136 1465-3427 ANG
63 European Planning Studies 0965-4313 1469-5944 ANG
64 European Spatial Research and Policy 1231-1952 ANG
65 European Transport Research Review 1867-0717 1866-8887 ANG
66 European Urban and Regional Studies 0969-7764 1461-7145 ANG
67 Finisterra 0430-5027 POR
68 Flux 1154-2721 1958-9557 FRA
69 Gender, Place and Culture 0966-369X 1360-0524 ANG
70 Genèses 1155-3219 1776-2944 FRA
71 Geocarrefour 1960-601X FRA
72 Geodinamica Acta 0985-3111 ANG
73 Geoforum 0016-7185 ANG
74 Geografica Fisica e Dinamica Quaternaria 0391-9838 1724-4781 ANG
75 Geografiska Annaler Series A: Physical Geography 0435-3676 1468-0459 ANG
76 Geografiska Annaler Series B: Human Geography 0435-3684 1468-0467 ANG
77 Geographical Analysis 0016-7363 1538-4632 ANG
78 Geographical Journal 0016-7398 1475-4959 ANG
79 Geographical Review 0016-7428 ANG
80 Géographie Eéconomie Société 1295-926X FRA
81 Géographie et Cultures 1165-0354 FRA
82a Geography 0016-7487 ANG
82b Journal of Geography 0022-1341 1752-6868 ANG
83 Geojournal 0343-2521 1572-9893 ANG
84 Géomorphologie 1957-777X ANG/FRA
85 Geomorphology 0169-555X ANG
86 Geopolitics 1465-0045 1557-3028 ANG
87 Global Ecology and Biogeography 1466-822X ANG
88 Growth and Change 0017-4815 1468-2257 ANG
89 Habitat International 0197-3975 1873-5428 ANG
90 Hérodote 0338-487X 1776-2987 FRA
91 Histoire urbaine 2101-003X FRA
92 Housing Policy Debate 1051-1482 2152-050X ANG
93 Impact Assessment and Project Appraisal 1461-5517 1471-5465 ANG
94 International Development Planning Review 1474-6743 1478-3401 ANG
95 International Journal of Climatology 0899-8418 1097-0088 ANG
96 International Journal of Geographical Information Science 1365-8816 1365-8824 ANG
97 International Journal of Remote Sensing 0143-1161 1366-5901 ANG
98 International Journal of Urban and Regional Research 0309-1317 1468-2427 ANG
99 International Journal of Wildlands Fires 1049-8001 1448-5516 ANG
100 International Migration Review 0197-9183 1747-7379 ANG
101 International Planning Studies 1356-3475 1469-9265 ANG
102 International Regional Science Review 0160-0176 1552-6925 ANG
103 Journal of Advanced Transportation 0197-6729 ANG
104 Journal of Archeological Science 0305-4403 ANG
105 Journal of Architectural and Planning Research 0738-0895 ANG
106 Journal of Architectural Education 1046-4883 1531-314X ANG
107 Journal of Arid Environments 0140-1963 ANG
108 Journal of Biogeography 0305-0270 1365-2699 ANG
109 Journal of Climate 0894-8755 1520-0442 ANG
110 Journal of Coastal Conservation 1400-0350 1874-7841 ANG
111 Journal of Coastal Research 0749-0208 1551-5036 ANG
112 Journal of Environmental Assessment Policy and Management 1464-3332 1757-5605 ANG
113 Journal of Environmental Planning and Management 0964-0568 1360-0559 ANG
114 Journal of Geographical Systems 1435-5930 1435-5949 ANG
115 Journal of Glaciology 0022-1430 1727-5652 ANG
116 Journal of Historical Geography 0305-7488 1095-8614 ANG
117 Journal of Hydrology 0022-1694 1879-2707 ANG
118 Journal of Planning Education and Research 0739-456X 1552-6577 ANG
119 Journal of Planning Litterature 0885-4122 1552-6593 ANG
120 Journal of Quaternary Science 0267-8179 1099-1417 ANG
121 Journal of Regional Science 0022-4146 1467-9787 ANG
122 Journal of Rural Studies 0743-0167 1873-1392 ANG
123 Journal of Sustainable Tourism 0966-9582 1747-7646 ANG
124 Journal of the American Planning Association 0194-4363 1939-0130 ANG
125 Journal of Transport and Land Use 1938-7849 ANG
126 Journal of Transport Geography 0966-6923 1873-1236 ANG
127 Journal of Urban Affairs 0735-2166 1467-9906 ANG
128 Journal of Urban Design 1357-4809 1469-9664 ANG
129 Journal of Urban Economics 0094-1190 1095-9068 ANG
130 Journal of Urban History 0096-1442 1552-6771 ANG
131 Journal of Urban Planning and Development 0733-9488 1943-5444 ANG
132 Journal of Urban Technology 1063-0732 1466-1853 ANG
133 Karstologia 0751-7688 FRA
134 L’Espace géographique 0046-2497 1776-2936 FRA
135 L’Espace politique 1958-5500 FRA
136 Land Degradation and Development 1085-3278 1099-145X ANG
137 Land Economics 0023-7639 1543-8325 ANG
138 Land Use Policy 0264-8377 1873-5754 ANG
139 Landscape and Urban Planning 0169-2046 1872-6062 ANG
140 Landscape Ecology 0921-2973 1572-9761 ANG
141 Landscape Research 0142-6397 1469-9710 ANG
142 Landslides 1612-510X 1612-5118 ANG
143 Local Environment 1354-9839 1469-6711 ANG
144 M@ppemonde 1769-7298 FRA
145 Maghreb Machrek 1762-3162 FRA
146 Marine Policy 0308-597X ANG
147 Méditerranée 0025-8296 1760-8538 FRA
148 Mountain, Research and Development 0276-4741 1994-7151 ANG
149 Natural Hazards and Earth System Sciences 1561-8633 1684-9981 ANG
150 Nature Sciences Sociétés 1240-1307 1765-2979 FRA
151 Netcom 0987-6014 FRA
152 Norois 0029-182X 1760-8546 FRA
153 Norwegian Journal of Geography 0029-1951 1502-5292 ANG
154 Ocean and Coastal Management 0964-5691 1873-524X ANG
155 Open House International 0168-2601 ANG
156 Papers in Regional Science 1056-8190 1435-5957 ANG
157 Permafrost and periglacial processes 1045-6740 1099-1530 ANG
158 Photo-Interprétation: European Journal of Applied Remote Sensing Sensing en cours FRA
159 Physical Geography 0272-3646 1930-0557 ANG
160 Planning Perspectives 0266-5433 1466-4518 ANG
161 Planning Theory 1473-0952 1471-3052 ANG
162 Planning Theory and Practice 1464-9357 1470-000X ANG
163 Political Geography 0962-6298 1873-5096 ANG
164 Pollution atmosphérique 0032-3632 FRA
165 Population 0032-4663 1957-7966 FRA/ANG
166 Problèmes d'Amérique latine 0765-1333 FRA
167 Progress in Human Geography 0309-1325 1477-0288 ANG
168 Progress in Physical Geography 0309-1333 1477-0296 ANG
169 Progress in Planning 0305-9006 ANG
170 Quarterly Journal of the Royal Meteorological Society 0035-9009 1477-870X ANG
171 Quaternaire 1142-2904 1965-0795 FRA
172 Quaternario (Il) Italian Journal of Quaternary Science 0394-3356 ITA/ANG
173 Quaternary International 1040-6182 1873-4553 ANG
174 Quaternary Research 0033-5894 1096-0287 ANG
175 Quaternary Science Reviews 0277-3791 1873-457X ANG
176 Recherche-Transport-Sécurité 0761-8980 1951-6614 FRA
177 Regional Studies 0034-3404 1360-0591 ANG
178 Remote Sensing of Environment 0034-4257 1879-0704 ANG
179 Review of Regional Studies (The) 0048-749X 1553-0892 ANG
180 Review of Urban and Regional Development Studies 0917-0553 1467-940X ANG
181 Revue Canadienne de Recherche Forestière 0045-5067 1208-6037 ANG
182 Revue de Géographie Alpine / Journal of Alpine Research 1760-7426 ANG/FRA
183 Revue d'Economie Régionale et Urbaine 0180-7307 en cours FRA
184 Revue d'Histoire des Sciences Humaines 1622-468X 1963-1022 FRA
185 Revue Européenne des Migrations Internationales 0765-0752 1777-5418 FRA
186 Revue Internationale de Géomatique 1260-5875 FRA
187 Rivista Geografica Italiana 0035-6697 ITA
188 Science et Changements Planétaires / Sécheresse 1147-7806 1777-5922 FRA
189 Social and Cultural Geography 1464-9365 1470-1197 ANG
190 Storia urbana 0391-2248 1972-5523 ITA/ANG
191 Sud-Ouest Européen 1276-4930 FRA
192 Sustainable Development 0968-0802 1099-1719 ANG
193 Télédétection 1028-7736 FRA
194 Territoire en mouvement 1954-4863 FRA
195 The Holocene 0959-6836 1477-0911 ANG
196 Theoretical and Applied Climatology 0177-798X 1434-4483 ANG
197 Tiers Monde 1293-8882 FRA
198 Tijdschrift voor Economische en Sociale Geografie 0040-747X 1467-9663 ANG
199 Town and Country Planning 0040-9960 1467-9663 ANG
200 Town Planning Review 0041-0020 1478-341X ANG
201 Transactions in GIS 1361-1682 1467-9671 ANG
202 Transactions of the Institute of British Geographers 0020-2754 1475-5661 ANG
203 Transport Policy 0967-070X ANG
204 Transport Reviews 0144-1647 1464-5327 ANG
205 Transportation 0049-4488 1572-9435 ANG
206 Transportation Planning and Technology 0308-1060 1029-0354 ANG
207 Transportation Research A: Policy and Practice 0965-8564 ANG
208 Transportation Research B: Methodology 0191-2615 ANG
209 Urban Affairs Review 1078-0874 1552-8332 ANG
210 Urban Design International 1357-5317 1468-4519 ANG
211 Urban Geography 0272-3638 1938-2847 ANG
212 Urban History 0963-9268 1469-8706 ANG
213 Urban Morphology 1027-4278 ANG
214 Urban Studies 0042-0980 ANG
215 Urbanistica 0042-1022 1360-063X ANG/ITA
216 VertigO 1492-8442 FRA
217 Zeitschrift für Geomorphologie 0372-8854 ANG
L'ensemble de ce document se veut conforme aux indications du site de l'AERES et aux intentions du comité d'experts, mais ses contenus relèvent de l'interprétation de l'auteur. Conception: D. Eckert

Il n’en reste que sept qui constituent autant de cas particuliers: une revue suisse intégralement bilingue allemand/français (Anthos), une revue publiant en anglais et en allemand et marginalement dans d’autres langues (DISP), une revue en portugais, une revue en italien et trois en italien et/ou anglais. Parmi les revues dont la langue dominante n’est ni le français ni l’anglais, on ne trouve que la portugaise Finisterra et l’italienne Rivista Geografica Italiana: pourquoi celles-là et pas d’autres?

La structure par langue des supports de publication recommandés par l’AERES se présente donc sous une forme essentiellement binaire: les revues francophones, bien présentes mais minoritaires, une écrasante majorité de revues anglophones, et… presque rien d’autre. Cette internationalisation apparaît donc très restrictive et étroite. Comment interpréter le fait que ne figure aucune revue hispanophone? Comment les collègues spécialistes de telle ou telle région du monde vont-ils légitimer tel ou tel ambitieux projet de publication dans une revue de référence en Espagne, en Colombie, au Mexique, en Russie ou en Pologne?

Certes, une partie de la communauté scientifique internationale est passée à l’anglais. La géographie physique est, on le sait, depuis longtemps engagée dans ce processus et bien des revues illustres et anciennes du domaine, en Allemagne, en Italie, en France, publient aujourd’hui presque exclusivement en anglais. En revanche, les autres domaines de la géographie, notamment dans les grands pays européens, semblaient moins soucieux de se convertir à la publication en langue anglaise. Aujourd’hui, on remarque que l’Allemagne semble être marquée par une évolution sensible: une partie des supports de publications allemands de géographie humaine (mais pas tous) est en train de passer à l’anglais. Mais est-ce une raison pour aller dans ce sens et promouvoir, hors des frontières de la francophonie, une seule langue de communication scientifique légitime?

Cette approche binaire de l’internationalisation nous semble une vision réductrice des supports de publication qu’il est légitime de valider. Les listes IBSS ou DoHet, qui ont été constituées par des institutions du monde anglophone, sont pourtant infiniment moins sélectives que l’AERES et proposent, pour l’ensemble du champ des Sciences humaines et sociales, une palette de revues et de langues de référence beaucoup plus large. Dans le cas du DoHet, c’est d’autant plus remarquable que le ministère de l’Éducation sud-africain pourrait avoir pour seul objectif l’amélioration de la visibilité de ses chercheurs nationaux dans le périmètre mondialisé de l’anglophonie. Et l’on constate pourtant la présence de revues de sciences sociales en portugais, russe, polonais (et françaises, en nombre!) dans cette liste de référence qui, en fait couvre l’ensemble des sciences.

3. Le sens d’une liste limitative

Cela pose la question du sens d’une liste limitative. L’établissement d’une liste des revues françaises (et non francophones) de référence ne nous paraît pas poser de difficultés majeures. Nous l’avions écrit en 2009 avec Christian Montès et Eric Verdeil [3]. Mais nous étions résolument opposés à cette approche qui propose un paysage tronqué de la publication et de la légitimation scientifique hors de nos frontières.

Le problème réside moins dans la présence des revues qui figurent dans cette liste que dans les absences nombreuses (y compris d’ailleurs dans le domaine anglophone).

L’approche choisie met en difficulté, voire pénalise fortement des collègues dont la carrière s’est construite sur une compétence d’analyse de régions du Monde où l’on ne parle ni l’anglais ni le français, et où on l’écrit peu. Quid alors de l’évaluation de leur production scientifique dans un pays, un espace linguistique non validé par l’AERES? Quel est l’intérêt de cette limitation, qui ne fait que réduire l’espace de publication de nos collègues, alors qu’il ouvre très largement un espace légitime de publication à d’autres qui, par chance, sont spécialistes de pays où l’on écrit et publie en anglais? Cela semble à la fois une rupture d’égalité et une attitude en nette contradiction avec la tradition d’universalisme et d’ouverture intellectuelle de la France sur l’ensemble du monde.

Pourquoi ne pas s’inspirer de l’expérience des institutions étrangères mentionnées précédemment, pour proposer, non une liste assez courte finalement et limitative, mais un panel étendu de bonnes revues permettant à chacun de s’exprimer sur des supports scientifiques de qualité, dans une large palette de langues représentatives des communautés scientifiques de la géographie actuelle?

Certes, cela suppose un travail de grande ampleur de repérage et de validation, mené à l’échelle mondiale, qui dépasse sans doute les possibilités matérielles des groupes d’experts mandatés par l’AERES. Mais toutes les instances de ce type sont confrontées aux mêmes problèmes, et l’on voit que le ministère de l’Éducation sud-africain a opté pour une solution simple et à notre sens peu risquée: fusionner au sein d’une même liste les items repérés par l’ISI, l’IBSS, en rajoutant des choix de son cru. Une méthode qui permet de promouvoir la qualité des pratiques sans aller vers un élitisme par trop discriminant. La démarche choisie par l’AERES a pour très sérieux inconvénient de proposer un paysage scientifique binaire où sont (presque) seules présentes de nombreuses revues anglophones et les revues marquantes de l’espace francophone. Ce qui est faire peu de cas de la diversité de notre (petit) monde.

Une synthèse de la polémique est présentée par E. Verdeil sur le blog Evaluation de la recherche en SHS.
L’IBSS était gérée jusqu’à janvier 2010 par la London School of Economics. Elle est à présent la propriété de la société ProQuest, spécialisée dans l’information scientifique.
Tribune publiée en mars 2009, simultanément dans Géocarrefour et Mappemonde